VOUS POUVEZ VOUS
Se
CONNECTER
ou
ADHÉRER
COMMÉMORATION
Marcel Berthomé

HONNEUR A NOTRE COMPAGNON 1/2

Le 04 avril 2022, Marcel Berthomé a fêté ses 100 ans à Saint Médard de Guizières son village natal, en famille et entre amis locaux, associatifs, sportifs et communaux.
Avec plus d’une centaine de personnes autour du monument aux morts, dont une quarantaine de drapeaux, deux cornemusiers, des délégations associatives, il a reçu les hommages dus aux responsabilités militaires, communales et sportives qu’il a exercées avec une compétence reconnue pendant près de quatre-vingt et un an (1939-2020). 

Des personnalités représentatives de ses états de service étaient également présentes, le consul des USA, la vice-consul et l’attaché air d’Angleterre, la maire locale et le maire de Libourne président de la Communauté d'Agglomération du Libournais, le colonel commandant la Base aérienne 106 de Mérignac, les présidents départementaux de la SMLH, de l’ANMONM, de l’ANORAAE, des groupes lourds, d’associations d’anciens combattants et autres, ainsi que Jean-Marc Furlan joueur puis entraineur du club sportif de football F.C. Libourne/Saint-Seurin.

Cette cérémonie a été ponctuée par de nombreux discours et témoignages, notamment par une reconnaissance des élèves du collège Elie Faure de Sainte Foy La Grande en français et en anglais. Pour rappel, d’autres élèves de cet établissement étaient l’an passé intervenus à Romestaing.

Un passage à très basse altitude de deux avions rafale avec un bruit assourdissant, salueront aussi la vedette du jour et son parcours exceptionnel, à la fin de l’hymne national chanté sur la musique délivrée. Pour un petit clin d’œil, ces deux rafales provenaient de l’escadre de bombardement de Saint-Dizier dont l'un des escadrons a repris les traditions du Groupe de Bombardement 1/25 « Tunisie », un des fameux Groupes lourds où a servi Marcel Berthomé en Angleterre.

Un clairon et un tambour de la Base aérienne 106 accompagnés des deux cornemusiers de la base aérienne 106 interviendront, lors de la cérémonie, en compagnie d’une section en armes sous un beau soleil de matin mais seulement avec une température de 3 degrés Celsius.

Bernard Mehl, Jean-Claude Descourtis et Alain Bouthors portaient nos drapeaux avec la présence de quelques Compagnons de la section ANMONM de la Gironde venus saluer leur digne Compagnon.

Marcel Berthomé est rentré dans l’armée de l’air en 1939 et son brevet de radiotélégraphiste, obtenu le 1er juin 1940, le mènera dans les nombreuses affectations suivantes :
- en 1940 à Oran en Algérie puis à la station radio-gonio d'El-Goléa où il a connu Antoine de Saint-Exupéry,
- en 1942 à Agadir au Maroc comme radio navigant sur l’avion Douglas DB7 Boston,
- en 1943 en Grande Bretagne pour intégrer le Bomber Command de la Royal Air Force,
- en 1944 à Elvington près de York d'où opèreront les Groupes Lourds français. Il effectuera 38 missions au-dessus de l'Allemagne comme radio navigant sur avion Halifax,
- en 1945 à Bordeaux de retour en France avec les Halifax,
- en 1946 à l'école des navigants d'Air France, en quittant l’armée de l’air, mais qu'il quittera ultérieurement pour des raisons personnelles,
- en 1952 au Centre d'Instruction des Équipages de Transport de Toulouse-Francazal en rejoignant de nouveau l’armée de l’air,
- en 1952 en Extrême Orient sur les DC3 du 2/64 Anjou avec des missions sur l'Indochine, le Cambodge, le Laos, des transports de matériels, de personnel et de parachutage,
- en 1954, au Centre d'Expériences Aérienne Militaire de Mont de Marsan, participe à la période d'essai des matériels de communication du Nord 2501 en cours d'évaluation,
- en 1954 à Brazzaville avec des missions sur le Congo, le Gabon, le Cameroun, la Centre-Afrique, le Tchad, des opérations sur le Tibesti. Il vole sur Junkers 52 et sur DC 3,
- de 1955 à 1962 :
  - au Centre d'essais en Vol de Cazaux avec des vols sur Gloster-Meteor et Vautour 2B,
  - au Groupe Aérien Mixte Outre Mer de Bamako avec des missions sur le Sénégal, le Niger, la Mauritanie et la surveillance de la frontière algérienne,
- à l'Escadron d'Outre-Mer EOM 81 sur la Base Aérienne 164 d'ATAR en Mauritanie, où il vole sur Dassault 315,
- en 1962 au Groupement Instruction Cadres sur la base aérienne 702 d'Avord,
- en 1964 une affectation avec famille à Reggane (Algérie),
- en 1968 à Djibouti.

En 1970, à 31 ans, il fera valoir ses droits à la retraite avec environ 6000 heures de vol. Il sera promu au grade de commandant de réserve et admis à l'honorariat de ce grade.

Marcel Berthomé rentrera en politique en 1971, en étant élu maire de Saint-Seurin-sur-l'Isle (Gironde) et sera constamment réélu jusqu’en 2020, ce sera le maire français le plus âgé en activité et assurera également la tâche de Président du Pays du Libournais de 2014 à 2020. 

Marcel Berthomé sportif et ancien footballeur pratiquant encore le footing à 80 ans, présidera l'AS Saint-Seurin, club de football saint-seurinois disparu en 1998 en fusionnant avec Libourne. En 1982-1983, il a dit : « Saint-Seurin jouera parmi les pros » et il y est parvenu. Après un second titre régional, le club franchit les échelons pour atteindre la Division 2 où il restera trois saisons de 1989 à 1992. Laslandes, Gravelaine, Chalmé, Valbuena et Furlan feront partie de l’aventure. Ce dernier en 1993 commencera une carrière d’entraineur au club jusqu’à 2004, puis passera par Troyes, Strasbourg, Nantes, Auxerre…ce jour il était là.

La haie d?honneur : les drapeaux

Une haie d’honneur a été constituée par les drapeaux pour rentrer dans la salle polyvalente, où l’ambiance se révèlera plus intime et les interventions plus anecdotiques, avant le pot de l’amitié offert par la mairie. Une exposition sur la vie active de Marcel Berthomé avait été dressée par les collégiens, il méritait bien une belle journée et il l’a eue, grâce à son entourage proche et aux associations dont il est adhérent, y compris l’encadrement du collège. Notre centenaire comme à son habitude a tenu le cap, malgré le froid et plus d’une heure de station debout, avec l’émotion que l’on peut imaginer quand la présence des participants retrace toute votre vie… de 100 ans.

Marcel Berthomé a obtenu 8 citations dont:
- 1 à l'ordre de l'aviation de bombardement
- 5 à l'ordre de l'Armée aérienne
- 1 à l'ordre du Corps aérien
- 1 à l'ordre de la Brigade aérienne
1 témoignage de satisfaction- à l'ordre de la division aérienne

Il porte les décorations militaires françaises suivantes :
- Commandeur de la Légion d'honneur
- Médaille militaire
- Officier de l'Ordre national du mérite
- Croix de guerre 39-45 avec palme
- Croix de guerre des Théâtres d'Opérations Extérieures
- Médaille coloniale avec agrafe « Extrême-Orient »
- Médaille commémorative d'Indochine

Il porte aussi 3 décorations étrangères.

La vie de l’ANMONM